Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !). Du 18 au 22 juillet : accueil et bar de 13h à 20h · Le bar et l'accueil seront fermés du 18 juillet au 22 août (sauf pour les soirées du 18 et 20 août sur la terrasse !).
Actualités
Retour
Portrait

Collectif XXFLY : six rappeuses secouent la scène hip hop nantaise

Le 25 avril 2022 — par Armelle Poungui

En juillet 2021 avait lieu la première édition du Summer Camp, un stage de création rap en non-mixité initié par Trempo et La.Club. De cette semaine d’ateliers est né le collectif XXFLY, composé de six rappeuses émergentes. Rencontre avec Skar Leina, Supanova, Eris, Double C, Le Mago et Shadéblauck, qui apportent un vent de fraîcheur sur la scène hip hop nantaise.

Loin d’avoir la tête dans les nuages, les membres du XXFLY ont des objectifs bien ancrés sur terre. Composé de Supanova, Eris, Double C, Le Mago, Shadéblauck et Skar Leina, le collectif s’est créé en automne dernier de façon assez naturelle, comme le confirme cette dernière. « On a commencé à faire des open mics et ça marchait bien, toutes sur scène. On a aussi fait un concert un peu improvisé. Et à force de faire des représentations ensemble, les gens nous ont demandé quel était le nom de notre collectif. Ça s’est fait tout seul. »

Le collectif comme espace de création partagé

Les six artistes s’étaient déjà croisées avant le Summer Camp. Mais c’est le stage qui leur a permis de se rencontrer à nouveau et de perfectionner ensemble leur pratique musicale. Quelques mois plus tard,  Trempo, Pick Up Production et La.Club organisent l’événement “Retour de colo”. Elles y partagent leurs retours sur l’expérience et font la connaissance de Shadéblauck, qui rejoint le collectif peu après.

Très vite, les rappeuses s’expriment sur les bienfaits du stage et sur l’effervescence qui s’en est suivie. « Ce collectif est né d’une envie commune de faire des scènes. Et ensuite, de pousser nos projets respectifs. » raconte Double C. XXFLY est un espace où elles se sentent libres de s’exprimer, chacune à sa manière. « On est un collectif car c’est un peu plus libre qu’un crew : s’il y en a une qui fait du zouk, une qui fait du rap hardcore, c’est pas grave ! Elles peuvent très bien faire partie du même collectif et se représenter en même temps. » commente Le Mago.

Le collectif XXFLY

S’inspirer mutuellement pour mieux inspirer les autres

Pour ses membres, le collectif n’est pas qu’un simple moyen de se donner plus de visibilité. C’est aussi un espace ressource où nourrir leur créativité. Elles s’inspirent mutuellement et s’entraident quotidiennement dans le développement de leurs projets. Et c’est sans doute l’une des raisons qui ont poussé Shadéblauck et Supanova à tenter des tremplins comme les auditions des ïNOUïS du Printemps de Bourges et le dispositif Buzz Booster.

Ensemble, elles essayent de faire rayonner leurs projets respectifs et cherchent à insuffler leur dynamisme aux artistes de la région. « La base, c’est qu’on fait ça pour diffuser et partager notre musique mais aussi pour donner envie à d’autres rappeuses, d’autres rappeurs. Pour donner envie aux artistes de poursuivre leurs rêves. Pour ça, on organise des événements, on anime des open mics et on partage nos tips. » explique Shadéblauck. En plus de s’occuper du booking de ses membres, le collectif gère à présent une multitude d’autres projets inspirants.

Fédérer de nouveaux espaces inclusifs dans la scène hip hop

Elles s’impliquent à présent dans l’organisation de scènes ouvertes à toustes. Et grâce à leurs profils variés, elles se complètent. « En vrai, je dirais que Mago, elle fait la com’, elle s’occupe de la page avec Supa. Skar Leina, c’est la comptable. Moi je suis secrétaire, Double C est présidente de l’asso. Et Eris coordonne les projets. On s’entraide beaucoup, ça switche. » explique Shadéblauck. Double C ajoute même : « On l’a remarqué : ça va très vite parce que chacune amène ses expériences perso, son réseau pro et ça crée de l’attraction. On met toute notre énergie dans le même sens ! »

Loin de s’arrêter là, le groupe ambitionne de gérer d’autres types d’événements, comme un festival pluridisciplinaire. Ce qui les pousse à réfléchir aux moyens dont elles disposent pour se professionnaliser. « Il faut capter comment ça fonctionne, se donner des tâches très précises pour qu’on puisse couvrir tout le spectre des actions à mener : en orga, en com’, en booking… Cela nous a formé sur le tas mais c’est super cool. » rapporte Le Mago.

La Club © Cécile Unia

La nécessité de mettre en avant les artistes amatrices

Avec le recul, elles décrivent le Summer Camp comme un accélérateur pour leur pratique artistique. Chacune a assimilé des apports différents dans les ateliers auxquels elles ont assisté. Quand Skar Leina affirme qu’elle a gagné en efficacité dans le travail d’enregistrement, Le Mago s’exprime sur l’amélioration fulgurante de son travail d’écriture.

Selon Double C, en plus des apports du stage, l’utilisation du terme amatrice dans l’appel à candidatures a eu un impact énorme sur son sentiment de légitimité à pratiquer le rap. « Moi ça m’a vraiment changé la vie. Le fait de voir autant de rappeuses, le fait de voir des filles plus avancées dans le game, qui avaient un début de carrière et des projets. Et le fait aussi, que ce soit un stage pour des amatrices : c’est le mot-clé pour moi. Là on est toutes en train de se professionnaliser, mais c’est parce qu’il y a eu ce palier là pour nous. » De quoi donner envie à d’autres artistes amateur·ices de tenter l’aventure.


Summer Camp 2022 : candidatures jusqu’au 8 mai

Du 4 au 8 juillet 2022, la deuxième édition du Summer Camp réunira 12 rappeur·ses amateur·rices dans les studios de Trempo (Nantes) pour 5 jours de création musicale en mixité choisie avec des artistes confirmées de la scène rap et des professionnelles de la musique. Porté par Trempo et La.Club, ce stage est une occasion unique de développer sa pratique, renforcer son projet musical et se faire un réseau.

L’inscription est gratuite et ouverte aux rappeur·ses des Pays de la Loire jusqu’au 8 mai 2022.
Le Summer Camp reçoit le soutien du Centre National de la Musique et du Département de Loire-Atlantique.

Infos et candidatures

Summer Camp 2022 : candidatures jusqu’au 8 mai

Du 4 au 8 juillet 2022, la deuxième édition du Summer Camp réunira 12 rappeur·ses amateur·rices dans les studios de Trempo (Nantes) pour 5 jours de création musicale en mixité choisie avec des artistes confirmées de la scène rap et des professionnelles de la musique. Porté par Trempo et La.Club, ce stage est une occasion unique de développer sa pratique, renforcer son projet musical et se faire un réseau.

Infos et candidatures

Contact

Floriane Demersseman
Chargée de mission pratiques amateurs
floriane@trempo.com

Nos autres articles :

« Appel à candidatures : Summer Camp, 5 jours de création rap pour les femmes et les personnes issues des minorités de genre »

« Pumpkin, KT Gorique, F6NA, Fanny Polly, Anh Ninh Garret, Lucie Guilloux : les intervenantes du Summer Camp 2022 »

« KT Gorique, de l’importance de transmettre »

« Summer Camp, les sessions vidéo des douze rappeuses »

Photos : Margaux Martin’s / Cécile Unia